chen's FotoPage

By: chen polohomme

[Recommend this Fotopage] | [Share this Fotopage]
[<<  <  [1]  2  3  4  >  >>]    [Archive]
Thursday, 4-Oct-2012 20:35 Email | Share | | Bookmark
Bruno et Nizib se dirigèrent vers la porte

— Soit! Je vous laisse alors, dit Yanar.

— Non ... restez, mon frère, répondit Saraboul, qui dévisageait son fiancé, restez!... J’ai comme un pressentiment que votre présence ne sera pas inutile!

— Par Mahomet, comment va-t-il s’en tirer? polo lacoste pas cher murmura Kéraban à l’oreille de son neveu.

— Ce sera dur! dit Ahmet.

— Aussi, ne nous éloignons pas, afin de soutenir, au besoin, les opérations de Van Mitten!

— Pour sûr, il va être mis en pièces! » murmura Bruno.

Le seigneur Kéraban, Ahmet, Amasia et Nedjeb, Bruno et Nizib se dirigèrent vers la porte, afin de laisser la place libre aux combattants.

« Courage, Van Mitten! dit Kéraban, qui serra la main de son ami en passant près de lui. Je ne m’éloigne pas, je vais me tenir dans la pièce à côté et veillerai sur vous.

— Courage, mon maître, ajouta Bruno, ou garele Kurdistan! »

Un instant après, la noble Kurde, Van Mitten, le seigneur Yanar, étaient seuls dans le salon, et le Hollandais, se grattant le front de l’index, se disait dans un a parte mélancolique:

« Si je sais de quelle façon commencer! »

Saraboul alla franchement à lui:

« Qu’avez-vous à nous dire, seigneur Van Mitten? polo lacoste homme demanda-t-elle d’un ton suffisamment contenu pour permettre à une discussion de commencer sans trop d’éclat.

— Allons! Parlez! dit plus durement Yanar.

— Si nous nous asseyions? dit Van Mitten, qui sentait ses jambes se dérober sous lui.

— Ce que l’on peut dire assis, on peut le dire debout! répliqua Saraboul. Nous vous écoutons! »

Van Mitten, faisant appel à tout son courage, débuta par cette phrase dont les mots semblent combinés tout exprès pour les gens embarrassés:

« Belle Saraboul, soyez certaine que ... tout d’abord ... polo lacoste femme et bien malgré moi ... je regrette....

— Vous regrettez?... répondit l’impérieuse femme. Qu’est-ce que vous regrettez?... Serait-ce votre mariage? Il n’est, après tout, qu’une légitime réparation....

— Oh’ réparation! ... réparation! ... se risqua à dire, mais à mi-voix, l’hésitant Van Mitten.

— Et moi aussi, je regrette ... répliqua ironiquement Saraboul, oui certes!

— Ah! vous regrettez?....

— Je regrette que l’audacieux, qui s’est introduit dans ma chambre au caravansérail de Rissar, n’ait été ni le seigneur Ahmet!.... »

Elle devait dire vrai, la veuve consolable, et ses regrets se comprendront de reste!

« Ni même le seigneur ralph lauren soldes Kéraban! ajouta-t-elle. Au moins, c’eût été un homme que j’aurais épousé....

— Bien parlé, ma soeur! s’écria le seigneur Yanar.

— Au lieu d’un....

— Encore mieux parlé, ma soeur, quoique vous n’ayez pas cru devoir achever votre pensée!

— Permettez ... dit Van Mitten, blessé d’une observation qui l’attaquait directement dans sa personne.

— Qui aurait jamais pu croire, ajouta Saraboul, que l’auteur de cet attentat eût été un Hollandais conservé dans la glace!

&nbsp;


Wednesday, 3-Oct-2012 21:37 Email | Share | | Bookmark
Les hôtes de la villa s’étaient avancés près des fenêtres.

Et, mentalement, il se disait et se redisait.

« Comment lui apprendre?.... »

A ce moment, la jeune Zingare, après avoir ouvert une des grandes baies du salon, qu’une riche tenture abritait des rayons du soleil, s’écriait joyeusement:

« Voyez! ... Voyez! ... Scutari veste lacoste est en grande animation!.... ce sera très intéressant de s’y promener aujourd’hui! »

Les hôtes de la villa s’étaient avancés près des fenêtres.

« En effet, dit Kéraban, le Bosphore est couvert d’embarcations pavoisées! Sur les places et dans les rues, j’aperçois des acrobates, des jongleurs!....

On entend la musique, et les quais sont pleins de monde comme pour un spectacle!

— Oui, dit Sélim, la ville est en fête!

— J’espère bien que cela ne nous empêchera pas de célébrer notre mariage? dit Ahmet.

— Non, certes! répondit le seigneur Kéraban. Nous allons avoir à Scutari le pendant de ces fêtes de Trébizonde, qui semblaient avoir été données en l’honneur de notre ami Van Mitten!

— Il me plaisantera jusqu’au bout! murmura le Hollandais. Mais c’est dans le sang! Il ne faut pas lui en vouloir!

— Mes amis, dit alors Sélim, occupons-nous immédiatement t-shirt lacoste de notre grande affaire! C’est le dernier jour, aujourd’hui....

— Et ne l’oublions pas! répondit Kéraban.

— Je vais chez le juge de Scutari, reprit Sélim, afin de faire préparer le contrat.

— Nous vous y rejoindrons! répondit Ahmet. Vous savez, mon oncle, que votre présence est indispensable....

— Presque autant que la tienne! s’écria Kéraban, en accentuant sa réponse d’un bon gros rire.

— Oui, mon oncle ... chemise lacoste plus indispensable encore, si vous le voulez bien ... en votre qualité de tuteur!

— Eh bien, dit Sélim, dans une heure, rendez-vous chez le juge de Scutari! »

Et il sortit du salon, au moment où Ahmet ajoutait, en s’adressant à la jeune fille:

« Puis, après la signature chez le juge, chère Amasia, une visite à l’iman, qui nous dira sa meilleure prière ... puis....

— Puis ... nous serons mariés! s’écria Nedjeb, comme s’il se fût agi d’elle.

— Cher Ahmet! » murmura la jeune fille.

Cependant, la noble Saraboul s’était une seconde fois rapprochée de Van Mitten, qui, de plus en plus pensif, venait de s’asseoir dans un autre coin du salon.

« En attendant cette cérémonie, lui dit-elle, pourquoi ne descendrions-nous pas jusqu’au Bosphore?

— Le Bosphore? ... répondit Van Mitten, polo lacoste solde l’air hébété. Vous parlez du Bosphore?

— Oui! ... le Bosphore! reprit le seigneur Yanar. On dirait que vous ne comprenez pas!

— Si ... si! ... Je suis prêt, répondit Van Mitten en se relevant sous la main puissante de son beau-frère. Oui ... le Bosphore! ... Mais, auparavant, je désirerais ... je voudrais....

— Vous voudriez? répéta Saraboul.

— Je serais heureux d’avoir un entretien ... particulier ... avec vous ... belle Saraboul!

— Un entretien particulier?

&nbsp;


Wednesday, 26-Sep-2012 21:52 Email | Share | | Bookmark
le Bosphore est couvert d’embarcations pavoisées

Et, mentalement, il se disait et se redisait.

« Comment lui apprendre?.... »

A ce moment, la jeune Zingare, après avoir ouvert une des grandes baies du salon, qu’une riche tenture abritait des rayons du soleil, s’écriait joyeusement:

« Voyez! ... Voyez! ... Scutari veste lacoste est en grande animation!.... ce sera très intéressant de s’y promener aujourd’hui! »

Les hôtes de la villa s’étaient avancés près des fenêtres.

« En effet, dit Kéraban, le Bosphore est couvert d’embarcations pavoisées! Sur les places et dans les rues, j’aperçois des acrobates, des jongleurs!....

On entend la musique, et les quais sont pleins de monde comme pour un spectacle!

— Oui, dit Sélim, la ville est en fête!

— J’espère bien que cela ne nous empêchera pas de célébrer notre mariage? dit Ahmet.

— Non, certes! répondit le seigneur Kéraban. Nous allons avoir à Scutari le pendant de ces fêtes de Trébizonde, qui semblaient avoir été données en l’honneur de notre ami Van Mitten!

— Il me plaisantera jusqu’au bout! murmura le Hollandais. Mais c’est dans le sang! Il ne faut pas lui en vouloir!

— Mes amis, dit alors Sélim, occupons-nous immédiatement t-shirt lacoste de notre grande affaire! C’est le dernier jour, aujourd’hui....

— Et ne l’oublions pas! répondit Kéraban.

— Je vais chez le juge de Scutari, reprit Sélim, afin de faire préparer le contrat.

— Nous vous y rejoindrons! répondit Ahmet. Vous savez, mon oncle, que votre présence est indispensable....

— Presque autant que la tienne! s’écria Kéraban, en accentuant sa réponse d’un bon gros rire.

— Oui, mon oncle ... chemise lacoste plus indispensable encore, si vous le voulez bien ... en votre qualité de tuteur!

— Eh bien, dit Sélim, dans une heure, rendez-vous chez le juge de Scutari! »

Et il sortit du salon, au moment où Ahmet ajoutait, en s’adressant à la jeune fille:

« Puis, après la signature chez le juge, chère Amasia, une visite à l’iman, qui nous dira sa meilleure prière ... puis....

— Puis ... nous serons mariés! s’écria Nedjeb, comme s’il se fût agi d’elle.

— Cher Ahmet! » murmura la jeune fille.

Cependant, la noble Saraboul s’était une seconde fois rapprochée de Van Mitten, qui, de plus en plus pensif, venait de s’asseoir dans un autre coin du salon.

« En attendant cette cérémonie, lui dit-elle, pourquoi ne descendrions-nous pas jusqu’au Bosphore?

— Le Bosphore? ... répondit Van Mitten, polo lacoste solde l’air hébété. Vous parlez du Bosphore?

— Oui! ... le Bosphore! reprit le seigneur Yanar. On dirait que vous ne comprenez pas!

— Si ... si! ... Je suis prêt, répondit Van Mitten en se relevant sous la main puissante de son beau-frère. Oui ... le Bosphore! ... Mais, auparavant, je désirerais ... je voudrais....

— Vous voudriez? répéta Saraboul.

— Je serais heureux d’avoir un entretien ... particulier ... avec vous ... belle Saraboul!

— Un entretien particulier?

&nbsp;


Tuesday, 25-Sep-2012 21:04 Email | Share | | Bookmark
la noble Kurde s’était rapprochée de son fiancé

poitrine, quel bondissement de panthère trompée! ... Et le beau-frère Yanar, quelle explosion de poudrière!

— Par Mahomet! répondit Kéraban, nous leur ferons entendre raison! Après tout, Van Mitten n’était coupable de quoi que ce soit, et, au caravansérail de Rissar, l’honneur de la noble Saraboul n’a jamais, lacoste homme de son fait, couru l’ombre d’un danger!

— Jamais, oncle Kéraban, et il est clair que cette tendre veuve cherchait à se remarier à tout prix!

— Sans doute, Ahmet. Aussi n’a-t-elle pas hésité à mettre la main sur ce bon Van Mitten!

— Une main de fer, oncle Kéraban!

— D’acier! répliqua Kéraban.

— Mais enfin, mon oncle, s’il s’agit tout à l’heure de défaire ce faux mariage....

— Il s’agit aussi d’en faire un vrai, n’est-ce pas? répondit Kéraban, en tournant et retournant ses mains l’une sur l’autre comme s’il les eût savonnées.

— Oui ... le mien! dit Ahmet.

— Le nôtre! ajouta la jeune fille, qui venait des’approcher. Nous l’avons bien mérité?

— Bien mérité, dit Sélim.

— Oui, ma petite Amasia, répondit Kéraban, mérité dix fois, cent fois, mille fois! Ah! chère enfant! quand je songe que, par ma faute, par mon entêtement, tu as failli....

— Bon! Ne parlons plus de cela! dit Ahmet.

— Non, jamais, oncle Kéraban! dit la jeune fille en lui lacoste femme fermant la bouche de sa petite main.

— Aussi, reprit Kéraban, j’ai fait voeu ... Oui!... j’ai fait voeu ... de ne plus m’entêter à quoi que ce soit!

— Je voudrais voir cela pour y croire! s’écria Nedjeb en partant d’un bel éclat de rire.

— Hein? ... Qu’a-t-elle dit, cette moqueuse de Nedjeb?

— Oh! rien, seigneur Kéraban!

— Oui, reprit celui-ci, je ne veux plus jamais m’entêter ... si ce n’est à vous aimer tous les deux!

— Quand le seigneur Kéraban renoncera polo ralph lauren homme à être le plus têtu des hommes!... murmura Bruno.

— C’est qu’il n’aura plus de tête! répondit Nizib.

— Et encore! » ajouta le rancunier serviteur de Van Mitten.

Cependant, la noble Kurde s’était rapprochée de son fiancé, qui restait tout pensif en son coin, trouvant sans doute sa tâche d’autant plus difficile qu’à lui seul incombait le soin de l’exécuter.

« Qu’avez-vous donc, seigneur Van Mitten? lui demanda-t-elle. Je vous trouve l’air soucieux!

— En effet, beau-frère! ajouta le seigneur Yanar. Que faites-vous là? Vous ne nous avez pas amenés à Scutari pour n’y rien voir, j’imagine! Montrez-nous donc le Bosphore comme nous vous montrerons dans quelques jours le Kurdistan! »

A ce nom redouté, le polo ralph lauren soldes Hollandais tressauta comme s’il eût reçu la secousse d’une pile électrique.

« Allons, venez, seigneur Van Mitten! reprit Saraboul en l’obligeant à se lever.

— A vos ordres ... belle Saraboul! ... Je suis entièrement à vos ordres! » répondit Van Mitten.

&nbsp;


Monday, 24-Sep-2012 20:55 Email | Share | | Bookmark
s’écria Nedjeb en partant d’un bel éclat de rire

poitrine, quel bondissement de panthère trompée! ... Et le beau-frère Yanar, quelle explosion de poudrière!

— Par Mahomet! répondit Kéraban, nous leur ferons entendre raison! Après tout, Van Mitten n’était coupable de quoi que ce soit, et, au caravansérail de Rissar, l’honneur de la noble Saraboul n’a jamais, lacoste homme de son fait, couru l’ombre d’un danger!

— Jamais, oncle Kéraban, et il est clair que cette tendre veuve cherchait à se remarier à tout prix!

— Sans doute, Ahmet. Aussi n’a-t-elle pas hésité à mettre la main sur ce bon Van Mitten!

— Une main de fer, oncle Kéraban!

— D’acier! répliqua Kéraban.

— Mais enfin, mon oncle, s’il s’agit tout à l’heure de défaire ce faux mariage....

— Il s’agit aussi d’en faire un vrai, n’est-ce pas? répondit Kéraban, en tournant et retournant ses mains l’une sur l’autre comme s’il les eût savonnées.

— Oui ... le mien! dit Ahmet.

— Le nôtre! ajouta la jeune fille, qui venait des’approcher. Nous l’avons bien mérité?

— Bien mérité, dit Sélim.

— Oui, ma petite Amasia, répondit Kéraban, mérité dix fois, cent fois, mille fois! Ah! chère enfant! quand je songe que, par ma faute, par mon entêtement, tu as failli....

— Bon! Ne parlons plus de cela! dit Ahmet.

— Non, jamais, oncle Kéraban! dit la jeune fille en lui lacoste femme fermant la bouche de sa petite main.

— Aussi, reprit Kéraban, j’ai fait voeu ... Oui!... j’ai fait voeu ... de ne plus m’entêter à quoi que ce soit!

— Je voudrais voir cela pour y croire! s’écria Nedjeb en partant d’un bel éclat de rire.

— Hein? ... Qu’a-t-elle dit, cette moqueuse de Nedjeb?

— Oh! rien, seigneur Kéraban!

— Oui, reprit celui-ci, je ne veux plus jamais m’entêter ... si ce n’est à vous aimer tous les deux!

— Quand le seigneur Kéraban renoncera polo ralph lauren homme à être le plus têtu des hommes!... murmura Bruno.

— C’est qu’il n’aura plus de tête! répondit Nizib.

— Et encore! » ajouta le rancunier serviteur de Van Mitten.

Cependant, la noble Kurde s’était rapprochée de son fiancé, qui restait tout pensif en son coin, trouvant sans doute sa tâche d’autant plus difficile qu’à lui seul incombait le soin de l’exécuter.

« Qu’avez-vous donc, seigneur Van Mitten? lui demanda-t-elle. Je vous trouve l’air soucieux!

— En effet, beau-frère! ajouta le seigneur Yanar. Que faites-vous là? Vous ne nous avez pas amenés à Scutari pour n’y rien voir, j’imagine! Montrez-nous donc le Bosphore comme nous vous montrerons dans quelques jours le Kurdistan! »

A ce nom redouté, le polo ralph lauren soldes Hollandais tressauta comme s’il eût reçu la secousse d’une pile électrique.

« Allons, venez, seigneur Van Mitten! reprit Saraboul en l’obligeant à se lever.

— A vos ordres ... belle Saraboul! ... Je suis entièrement à vos ordres! » répondit Van Mitten.

&nbsp;


[<<  <  [1]  2  3  4  >  >>]    [Archive]

© Pidgin Technologies Ltd. 2016

ns4008464.ip-198-27-69.net